art amazigh


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le peigne réminiscent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
atanane



Messages : 148
Date d'inscription : 11/09/2008
Localisation : Ida u Tanan / Paris

MessageSujet: Le peigne réminiscent   Lun 15 Sep - 17:23

J’aime la regarder quand elle se coiffe, je la regarde à la dérobée, me délectant d’un bonheur rare et si intime, lorsqu’elle promène le peigne en corne couleur ivoire en lents et longs mouvements dans son opulente chevelure défaite, c’est alors qu’elle s’abandonne dans une profonde contemplation, elle incline légèrement sa tête adorable, sereine, le regard absent et lointain, elle semble être devant quelque paysage captivant qu’elle seule peut distinguer…

J’aime la regarder lorsqu’elle libère en lourdes cascades sa sublime chevelure noire qu’elle lisse tendrement d’onguents jusqu’à la rendre lisse et brillante, ses boucles serpentines se déversent alors le long de ses hanches, retombent gracieusement sur ses jambes repliées sous elle, c’est alors qu’oubliant ma présence sage elle s’abîme dans la plus délicieuse des solitudes, je m’abstiens de faire le moindre geste, ma respiration menue et légère scandée au rythme de ces ascensions et descentes du peigne docile, et quand elle semble lointaine je la regarde amoureusement, j’admire sa béatitude mélancolique car à travers ses paupières légèrement entr’ouvertes où brillent ses prunelles d’un chagrin lancinant je devine ses pensées secrètes, les causes de ses inquiétudes, je vois refluer inexorablement les mornes marées de ses regrets lorsque ses gestes se font peu à peu plus lents, quand sa main s’arrête à mi parcours de sa chevelure et qu’un profond soupir anime sa poitrine prostrée, je sais alors combien elle souffre, combien elle est désemparée face à ces spectres qui tournoient au dessus d’elle, s’entremêlant des méandres de son passé et de l’avenir menaçant…

Quand elle se coiffe lors de ces après midi oisives, les plus tranquilles que j’ai connues, c’est alors qu’elle est submergée de toutes les douleurs et qu’elle les égrène, avec infinie patience et douceur …
Et parfois, une larme fugitive apparaît soudain sur le rebord de ses cils et coule prestement sur son visage paisible et tendre…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.20six.fr/atanane
itrinit
Modérateur
Modérateur


Messages : 441
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: Le peigne réminiscent   Mar 16 Sep - 0:03

azul gmatengh Atanane,
un peintre et sculpteur de capacité indiscutable que son talent se concentre sur sa toile.
l'arrière plan est complètement flou, on sent les mouvements de pinceaux qui tracent la silhouette d'une femme angoissée qui se coiffe les cheveux. le regard du peintre se concentre sur le visage mélancolique de la femme.

tanmmirt a gma Atanane
Revenir en haut Aller en bas
 
Le peigne réminiscent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peigne de sorcière
» Peigne à cheveux
» Renault N72 Support de vis filtre à huile à peigne cassé
» recherche peigne pick up presse rochland 145
» fun loom (peigne a tricoter)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art amazigh :: Culture et Patrimoine Amazigh :: Littérature/Linguistique-
Sauter vers: