art amazigh


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
itrinit
Modérateur
Modérateur


Messages : 441
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Sam 31 Mai - 9:52


FONTE

(par Ahmed Sabir, Université Ibn Zohr, Agadir)

Ce fut le premier nom que les Portugais donnèrent à l'actuel emplacement de la ville d'Agadir dès 1505. Et comme son nom l'indique en langue portugaise, il y avait à l'endroit en question une source d'eau douce, laquelle dicta au premier capitain portugais d'Agadir, João Lopes de Sequeira, l'idée de s'établir à cet emplacement précis. Rien de surprenant à cela si nous tenons compte de la rareté des points d'eau, et par la même le caractère hautement stratégique que revêtent de tels endroits pour tout projet politico-économique futur. Le texte du soldat portugais anonyme rapporté par Pierre de Cénival raconte à ce sujet que:
"João Lopes Girão, voyant que l'eau de la source était si bonne, s'installa auprès et y construit un chateau de bois qu'il apportait tout préparé; il y plaça de l'artillerie et, autour de ce chateau, il en bâtit aussitot un autre, très fort, de pierre et chaux, à l'intérieur duquel la source se trouvait enclose. Avec l'artillerie il empêchait les Maures de s'opposer à ses travaux".

------~--------~--~-~-------------------------~-~---------
Cet appellatif FONTE, qui n'est initialement autre que le nom commun de "fontaine (d'eau)" en langue portugaise, allait donc être officiellement adopté dans les archives portugaises comme toponyme désignant ce lieu précis. Des compléments de noms précisant ce même point géographique viendront sous peu s'y joindre tout en précisant le point géographique en question. C'est le cas de "Fonte dagoa de Narba" soit la "Fontaine d'eau de (souk) du Mercredi", par hallusion au souk hebdomadaire qui, comme il est de coutume au Maroc, se tenait là chaque Mercredi.

------~--------~--~-~-------------------------~-~---------
Le nom portugais initial, FONTE, au rôle apparemment éphémère, a su résister à la désuétude jusqu'à nos jours (2006, le quartier de FOUNTI), sauf que le quartier qu'il désigne, ayant été rasé par le seisme de Février 1960, a été transféré vers l'entrée sud de la ville d'Agadir.

(QIRAAT, Revue académique, n°4, printemps 2006)
Revenir en haut Aller en bas
itrinit
Modérateur
Modérateur


Messages : 441
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Sam 31 Mai - 9:57

SANTA CRUZ
(par Ahmed SABIR, Université Ibn Zohr, Agadir)

Quelques années après l’occupation de Fonté, le capitaine João Lopez de Sequeira donna à cette localité désormais portugaise construite sur l’emplacement dudit souk du mercredi le nom de Santa Cruz, du nom même de la petite église que Fonte renfermait derrière ses murailles. A son tour, cette appellation propre à la culture chrétienne allait prendre une empreinte toponymique locale, et ce par son attribution au cap proche appelé localement iguir, et qui apparaît sur les cartes européennes sous plusieurs formes dont les plus fréquentes sont Guer et Gué. C’est ainsi que cette petite localité portugaise prit le nom officiel de Santa Cruz do Cabo de Gué, auquel on a souvent ajouté …. Dagoa de Narba par allusion à la source d’eau qui en fut la motivation. Le nom de Santa Cruz allait survivre des siècles après la chute de la cité portugaise en 1541. En effet, ce toponyme a été repris dans les cartes anciennes de l’Afrique en général ou de l’Afrique du Nord en particulier jusqu’au XIXème Siècle à coté du nom local d’Agadir.

(QIRAAT, Revue académique, n°4 – Printemps 2006)
Revenir en haut Aller en bas
itrinit
Modérateur
Modérateur


Messages : 441
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Sam 31 Mai - 10:08

AGADIR
(par Ahmed SABIR, Université Ibn Zohr, Agadir)

Ce nom de lieu est certes très ancien. Sans insister ici sur le fait que l’étymon appellatif de ce nom tout comme celui du nom de la ville espagnole de Cadiz, serait phénicien (gadir = mur ou muraille), retenons tout simplement qu’il est bien antérieur à l’occupation portugaise à Agadir au XVIème siècle. Quand le capitaine João Lopez de Sequeira arriva sur les lieux, il y trouva un souk hebdomadaire du nom souk n- Larba u-Gadir, soit littéralement le « souk hebdomadaire du grenier collectif ». Compte tenu des souks hebdomadaires connus jusqu'à ce qu’il a quelques années seulement dans les campagnes du sud du Maroc, cet Agadir initial qui renfermait la source d’eau douce susmentionnée, se présentait sous forme de petits habitacles particuliers de commerçants compris à l’intérieur d’une enceinte les protégeant contre de possibles attaques des tribus voisines. La lettre adressée par les habitants de Massa au Roi Emmanuel du Portugal parle clairement de ce souk d’Agadir en disant : « souk Agadir laarba ».

------~--------~--~-~-------------------------~-~---------
Lorsque le capitaine portugais prit le souk par la force des armes à feu pour en faire son château de Santa Cruz, les autochtones (Ksimas et mesguinas) déplacèrent leur souk hebdomadaire quelque peu plus loin vers le sud, et certains d’entre eux souvent dits moros de paces continuèrent par moments de trêve à pratiquer le négoce avec celui qui était leur ennemis.

------~--------~--~-~-------------------------~-~---------
La stratégie adoptée après près de vingt ans du séjour des portugais à Santa Cruz allait à mener les tribus autochtones désormais pacifiées par les Chorfas Saâdiens, à édifier un nouvel Agadir sur la colline qui surplombe Santa Cruz à plus de 200 mètres d’altitude : c’était la kasbah d’Agadir Ou-Fella, un agadir qui n’est plus un simple grenier collectif, comme son nom l’indique à l’origine, mais plutôt une forteresse en bonne et due forme, désormais prête à faire face aux portugais de Santa Cruz.

(QIRAAT, Revue académique, n°4 – Printemps 2006)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Ven 27 Mar - 20:32

non


Dernière édition par Zalhoud le Lun 5 Sep - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Mar 22 Déc - 9:59

Fonte,santa cruz..............ayt dar negh ar as ttinin :

AGADIR N IGHIR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir   Aujourd'hui à 17:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Fonte, Santa Cruz, agadir par Ahmed Sabir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Île Santa Cruz del Islote
» mon nouveau biklou :D
» Comment Nelson a perdu son bras. 1797
» Wallace STEGNER (Etats-Unis)
» utilisation poele en fonte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art amazigh :: Culture et Patrimoine Amazigh :: Histoire amazigh-
Sauter vers: