art amazigh


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tinitin de Mohamed OUAGRAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Lun 28 Déc - 18:55

akk awddi issrbah rbbi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Lun 28 Déc - 21:04

tanmirt
amour
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Lun 28 Déc - 23:17

Merci cher ami , ad agh k ihafd rbbi ! merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Mostafa



Messages : 163
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Jeu 31 Déc - 1:25

Le miroir, traduit de l'Amazigh

Voici un autre poème de Mohamed Ouagrar que j'ai traduit de l'Amazigh. J'espère qu'il vous plaira comme "le sourire":

Le miroir

Je me languis de moi-même
Et je fais appel au miroir
Je m'y contemple,impassible
Le moi du miroir
Me loue et me critique
Tantôt il ricane
Tantôt il fronce les sourcils
Tantôt il arbore un sourire
Tantôt il hurle à s'époumoner
Tantôt il siffle en guise d'ironie
Il possède l'itinéraire
Je détiens le repère
La dépouille,il est
Le cobra,je suis
Il possède l'arc-en-ciel
Il possède la grèle
Je possède les pleurs d'une nuit d'été
...
Je désire l'embrasser
Il m'enfonce le doigt dans l'oeil
Et serre le poing pour m'agresser
Le miroir alors
Se brise en mille morceaux
Et il me pénètre...
J'essaie de remettre en état
Le puzzle du miroir
Et je saigne...
Depuis,j'en garde les séquelles
...
La même nostalgie de moi-même
Me revient et m'habite...
ô moi-même
Ecoute-moi
Nos chemins se séparent
ô moi-même
Comme ma langueur me brûle!

amour
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Lun 4 Jan - 22:33

Azul
Ayyuz nek
Ar timlilit
Ujjigh ak tumert gh tudert d ufra d ubughlu



tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mer 6 Jan - 1:56

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mer 6 Jan - 21:23

Azul
Ark ssimghurgh a gwma Mohamed
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Jeu 14 Jan - 12:55

FACULTE DES LETTRES - IBN ZOHR D'AGADIR : PROGRAMME DE JANVIER/2010


Rencontre – Lecture : Poésie Amazighe
Avec Mohamed OUAGRAR

Mohamed OUAGRAR, ce grand poète amazigh est né à Agadir en 1964.
Fidèle à sa culture amazighe et à sa langue maternelle, Mohamed OUAGRAR s'est évertué à les promouvoir à travers ses oeuvres poétiques et théâtrales.Sa poésie, écrite en tamazight, s'inscrit dans un courant innovateur.En composant des vers libres, à travers lesquels résonne l'éclat et la beauté d'un style atypique qui lui est propre, ce poète crée l'émergence d'une innovation poétique ou chacun de ses poèmes, chacun de ses mots luttent contre les stéréotypes réducteurs et rigides qui ont longtemps emprisonné la poésie amazighe.

Mohamed OUAGRAR se démarque par la singularité de son style, il joue avec les mots dans une dimension abstraite de la réalité, en redonnant à la langue tamazight toute sa beauté et sa pureté originelles. Ses poèmes respirent la richesse linguistique et la magie esthétique.Son énergie poétique créative s'est libérée dans son recueil de poèmes intitulé "TINITIN" (qui signifie en tamazight les envies d'une femme enceinte) Ce recueil qui a été publié par l'IRCAM en 2004, un vrai bouquet de sensations et de sentiments issus de la vie, regroupe 22 poèmes écrits en tifinagh et en caractère latin. Il est préfacé par le grand poète Feu Ali Sidqi AZAYKU.

Samedi 23 janvier à 16h, salle 46
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Jeu 14 Jan - 23:51

Azul Mohamed ouagrar

Ayyuz nk

merci
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Jeu 21 Jan - 16:41




Pardon j'ai voulu inserer une fhoto , mais sans succé (ras t skregh gh mann ur yaggugn) !
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Sam 30 Jan - 8:45

Timlillay


Ifulki nit
Yan ismammin
F timlillay
S timlillay
I timlillay.
Yan ikkan ignna
Ur ikka akal.
Yagh iyi umarg
A timlillay !

Zzegh tadla n tmdyazin inu : Tinitin.

----------------
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Dim 31 Jan - 0:47

Azul Mohamed
Tanmmirt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Lun 15 Fév - 0:11

Azul Mostafa
Ayyuz nk
Tanmmirt
Ann ur ttmatalt a gwma
merci
Revenir en haut Aller en bas
Mostafa



Messages : 163
Date d'inscription : 18/05/2008
Localisation : Agadir

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mar 16 Fév - 11:18


Azul Ameksa

tanemmirt bahra irghan

flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mar 16 Fév - 21:17

Azul Mostafa
tanemmirt
Ar timlilit
gwmak tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Ven 2 Avr - 15:04

Azul Mohamed Ouagrar
Azul Mostafa Houmir
S tmlda n unmluggar amzwaru n imdyazn ganin aytmatn !
Idgam illann gh uswir yattuyn n mzruy n imdyazn imazighn d tutlayt nsn d tin tfransist
Idgam iga yan w ass axatar amqran ilan yan w atig bahra yattuyn s tumrt tiddukla tagwmatt taghusi n ul d tin iman;tifssi n imula n ufkka,tamimt nw awal d umsawal!
Tanmmirt

tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mar 6 Avr - 12:47

Tanmirt amddakwl ,
ass mqqurn aylligh d tgit adâr ar dar negh gh ugadir , mqqar idrus uzmz agh g is ismunn...macc issan mas d tuckit s dark,kud ann ka trit ad d tackit . flower amour
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mar 6 Avr - 21:39

Azul gwma Mohamed

Tanmmirt
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mer 7 Avr - 19:10

Par Azeddine Lateb

Embarqué dans la houle du dire, Mohamed Ouagrar, poète marocain, est très tôt ébranlé par le célèbre séisme qui secoua sa ville natale Agadir dont le monstre Kheireddine immortalisa ce profond souffle de la terre dans son premier livre Agadir. Ce séisme est survenu «quatre ans, c’est ma naissance, ceci dit mes parents ont survécu à ce cataclysme…» se souvient-il. Il tomba amoureux de l’écriture dès son enfance et se donna viscéralement à ce dur métier. Il s’engage dans le théâtre amateur durant les années 80, arme de revendication des identités exclues au Maghreb, et aiguise ses moyens de lutte.
«Je lisais surtout Beckett, Brecht, Molière, Stanislavski… mais, avant tout cela, c’était la prise de conscience de mon identité amazighe. J’ai écrit mes premiers poèmes aux alentours des années 1979», ajoute-t-il.
Au Maroc comme en Algérie, c’est un peu le même cheminement de cette littérature à venir. Pendant plusieurs décennies, la revendication identitaire est devenue le nœud de ce chantier à repenser. On peut même signaler les séquelles qui perdurent dans ce champ. Une preuve que les Berbères ne sont pas encore sortis de l’auberge ; cela dit, ils préfèrent veiller sur des slogans vides plutôt que de se consacrer et se mettre au boulot. Sa confrontation avec le théâtre moderne le poussera à peaufiner sa conscience mais aussi à révéler son patrimoine culturel, il dit : «J’ai amélioré mon expérience en lisant après les vétérans de la poésie traditionnelle, tels Sidi Hmmou, Lhaj Blaid, Ademsir, Amentag, Bwizmawen… mais surtout la poésie amazighe moderne écrite ? telle celle de feu Ali Azayko, qui m’a honoré en me préfaçant mon recueil que l’institut royal de la culture amazighe a publié en 2004». Cette poésie est malheureusement presque méconnue en Algérie et cela ne peut être expliqué que par la double malédiction qui pèse sur le sort de tout ce qui vient du Maroc, le politiquement incorrect exige.
Quant à l’avenir de la poésie au Maroc, il se contenta de dire : «Je ne suis pas prophète.» Et puis, «la poésie au
Maroc est marginalisée officiellement, mais le peuple l’adopte surtout au Maroc profond». La poésie passe et le reste est littérature.

Le magazine Algérien 'La tribune' : 14/07/2008
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Mer 7 Avr - 21:58

Azul Mohamed
Ark ssimghurgh
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Ven 9 Avr - 8:30

Tanmirt
Mayad yurat yan umâhdâr aqbayli lli dda mmaqqaregh gh tizi ouzou,azeddine Lateb lli iyi d issktay gh igllin n khair eddine :
azzeddine urd is ka ighera i khair eddine , macc is akkw îhsa mad yura...
ujjigh ak afilk tayri d twisi n rbbi.. lol! amour merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Ven 9 Avr - 22:08

Azul Mohamed
Tanmmirt
Ayyuz nk
gwmak Zalhoud flower tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Sam 24 Avr - 0:53

Mohamed Ouagrar (Poète Marocain).
« Eliminer ces frontières de la honte »

Mohamed Ouagrar est un poète marocain d’expression berbère qui a séjourné en Algérie la semaine dernière. Invité du festival Raconte-arts, il nous a livré ses impressions sur cette rencontre culturelle et sur d’autres sujets dans l’entretien qui suit.



Qui est Mohamed Ouagrar ?

Je suis fils du haut Atlas. Je suis membre des écrivains du Maroc, membre du syndicat marocain du théâtre et membre de l’exécutif de l’association de l’université d’été d’Agadir. A Ath Yenni, j’ai déclamé des poèmes, mais je me suis rendu compte que les gens ne me comprenaient pas vraiment en raison des différences syntaxiques et sémantiques des parlers amazighs. J’en ai conclu qu’il faudrait standardiser la langue.

Vous êtes l’invité du Raconte-arts. Quels sont vos sentiments ?

Ce n’est pas la première fois que je viens à Tizi Ouzou. J’ai participé en 1989 en qualité de comédien de la troupe d’Agadir à des rencontres de théâtre amateur. Pour le festival, cela s’est bien passé. Je me sens vraiment chez moi et je le dis sans démagogie.

Le public marocain, lit-il la poésie ?

Comme partout ailleurs, le public marocain ne lit pas vraiment la poésie. Mais, il faut éditer car c’est la meilleure façon de sauvegarder l’oralité. Dans mon pays existe l’Institut royal de la culture berbère, l’IRCAM, depuis 2003. C’est lui qui finance l’édition grâce aux subventions allouées par le Palais royal. C’est en quelque sorte, l’équivalent du Haut Commissariat à l’amazighité algérien.

La poésie n’est pas lue. Où trouve alors le poète ses motivations pour écrire ?

C’est surtout la quête de liberté, la volonté de briser les tabous et une révolte contre l’ordre établi. Pour ma part, j’ai publié mon premier recueil de poésies il y a deux ans. C’est en fait, une expérience de 20 ans de poésie, de 1984 à 2004, que j’ai couché sur papier. En plus, j’essaie en toute modestie d’apporter des nouveautés et de moderniser la poésie amazigh. Ma démarche vise à changer les stéréotypes de la poésie traditionnelle, trop collée au tribalisme et au religieux. Mon objectif est d’explorer les horizons nouveaux possibles et à escorter notre poésie et l’arrimer à la poésie universelle.

Quel est le rêve du poète que vous êtes ?

Ce qui me préoccupe le plus est cette tendance à alimenter les tensions pour séparer nos deux pays. J’espère vivre et voir cette frontière de la honte qui sépare le Maroc et l’Algérie éliminée. Si elle n’avait pas existé, on n’aurait pas eu cette crise du Sahara qui empoisonne les relations entre les deux pays. Le poète est par essence rêveur, et je continue à l’être.


Saïd Gada

27 juillet 2006


Dernière édition par Mohamed ouagrar le Ven 30 Avr - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Dim 25 Avr - 0:10

Salut ami poète rêveur Mohamed
Merci pour cet cet article intéressant à propos de la poésie,du poète et de la vocation poétique!
Amitiés
tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Ven 30 Avr - 19:23

Tanmmirt , hati le message lli ittukkasn is ka ghlatagh acku righ ann smdegh tasghunt n dzayer lli iskren l'interview ,imil s ulsegh i le msg !

amsiwl ann iskr t d idi said gada zzegh (le quotidien algerien El-watan)
Tanmirt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tinitin de Mohamed OUAGRAR   Aujourd'hui à 10:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Tinitin de Mohamed OUAGRAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» MOHAMED KARIM
» Mohamed se présente.
» Mohamed Ali fête ses 70 ans !
» Mohamed Merah
» Mohamed Choukri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art amazigh :: Culture et Patrimoine Amazigh :: Poésie-
Sauter vers: