art amazigh


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est facile d'ecrire en amazigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titritasa



Messages : 83
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mar 20 Oct - 14:49

Au début, je n’ai pas pensé écrire en amazigh, combien de fois j’y ai pensé, aucune fois, jamais. Manque de conxience, manque de volonté, quoiqu’il en est la cause, je n’y ai pas pensé, et quand j’y pense, je trouve que nous les jeunes marocains, qui ont fait leurs écoles et leurs études secondaires au collège, et lycée, se souviendront bien que les deux langues connu comme écrite au Maroc, sont: le français, et l’arabe.

Cette dernière est la seule langue officielle, dans un pays de différentes langues.

Tandis que le français est une langue officielle sans admettre son officialité d’une manière constitutionnelle.

L’école enseigne le français et l’arabe, dans d’autres régions l’espagnole, c’est évident que l’élève aura l’habitude évidente d’y exprimer ses pensées, et ses émotions….., et langue amazigh reste une langue de cuisine, que parle la mère et la grande mère, les vieux de la famille.

On l’a appris par l’écoute, et rare qu’on la parle, devant les écoles arabophone et francophone, la rue en darija marocaine, la langue berbère s’isole de plus en plus, elle qui était un jour dans tout le territoire marocain, maintenant certains trouvent une saveur on l’appelant la langue des montagnards!Qui n’est pas du tout vrais, mais devant les medias bilingue arabe et français, a t’elle de la chance? et surtout devant un constitution qui ne l’admet pas, a t’elle de la chance?

On comprendra alors pourquoi il a fallu écrire en amazigh, pour qu’elle ne reste plus enfuit dans les creux des montagnes, et les plaines que l’école arabophone n’a toujours pas pu y arriver, pour qu’elle ne reste pas dans la cuisine de nos mères et grand mère, pour qu’elles ne meurent pas.

Toute les langues sont belles, si belles, comme les fleurs de jardin, différente et belle, t cette différence qui justement lui donne cette particulière beauté.

Au début, l’idée m’est venu par un membre d’une association de droit amazigh, il me l’a suggéré, mais je me suis demandé, comment j’arriverais a écrire d’une langue que je n’ai jamais étudié, jamais passé un examen d’orthographe, de grammaire, de conjugaison, de lexique……

Comment j’écrierais en une langue qu’on ne m’a jamais cité de ses citations, ces poèmes, ces textes, ces chansons, …..Une réalité pas vraiment prometteuse.

Vous comprendrez alors que c’est une langue qui n’a pas de soutien, ni de programme, ni d’école, ni un droit constitutionnel, une langue qui marche a sa tombe?

Je pourrais écrire en arabe mieux qu’une arabe, et en français comme un français ordinaire, mais en ma langue amazigh, je poserais des questions!.Mais je me suis dit que personne n’a crée sans effort. Alors j’ai commencé a écrire mes premiers ver en amazigh, et combien j’étais fière de mon premier poème, datée 1998, j’avais le cœur qui bat comme un premier amour.

Et depuis, comme ma propre héroïne, j’ai continué a écrire, a respirer cette langue, a l’aimer, car à chaque acte d’écriture en amazigh, j’exprime l’amour que je lui porte, a chaque mot, a chaque phrase, a chaque ligne, j’avoue cet amour, et l’écriture en amazigh devint un acte amoureux.

Et depuis le début je me suis senti à l’aise, j’ai aussi découvert combien cette langue est belle, combien elle pourrait offrir de plus beaux mots, de plus beaux expressions, de plus beaux sensations…et chaque jour qui passe, je prouve l’emmense certitude que la langue amazigh, est une richesse international.

J’ai pris l’écriture en amazigh, comme un acte humain a l’égard d’une aussi belle langue qui n’a pas encore trouver sa vrai place dans sa propre terre.

Et si vous aussi, vous qui connaissez la langue amazigh, vous essayez à lui donner de votre temps, de votre création, vous trouverez avec un peu d’effort et beaucoup de volonté, et d’amour, que c’est facile d’y écrire même sans école, ou leçons de grammaire, l’écrire comme vous la prononcer, par des caractères latine, ou arabe ou tifinnagh, comme ca continuera la langue des millénaires d’affranchir les pas vers l’officialité.

www.tamghart.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mar 20 Oct - 21:05

Azul Malika

J'ai lu attentivement ton article qui est à mes yeux la suite du précédent article où tu étales la necessité d'écrire en TAMAZIGHTE,son statut sur le plan étatique,national,identitaire...,la beauté de la langue materneelle...etc
Je suis d'accord avec les écrivains qui s'expriment en leur langue maternelle,option normale et viscérale;mais,je suis également avec toutes les langues d'emprunt par certains écrivains qui les utilisent pour véhiculer leurs idées,conceptions,convictions,sntiments...
je suis contre toute idéologie d'embrigadement,d'exclusion,de marginalisation.
Personnellement,je peux écrire en quatre langues:Tamazighte,français,anglais et arabe.mais,je préfère la langue française qui me permet de faire part de mon patrimoine culturel à un lectorat plus large en l'occurrence les lecteurs francophones.J'écris également en tamazighte qui est ma langue maternelle quoique l'essor et le sort de ma création risque de ne pas aboutir et d'être minimisés!
Merci
Amitiés
farid :fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Mohamed ouagrar



Messages : 158
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mer 21 Oct - 0:44

à mon avis ce n est pas facil d'ecrire en amazighe !
mais ce n 'est pas impossible !!!!
lol! flower amour
Revenir en haut Aller en bas
amekraz



Messages : 20
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mer 21 Oct - 9:24

" J'écris également en tamazighte qui est ma langue maternelle quoique l'essor et le sort de ma création risque de ne pas aboutir et d'être minimisés!
"

gma Zalhoud,

peut etre aujourd'hui vous risquez d'etre minimisé , mais demain les generations futurs vont surement apprecié ce que vous avez ecrit .
aujourd'hui on a l' outil formidable qu'est le net , il faut que les auteurs imazighenes l'exploitent au maximum !

il faut se liberer du shema traditionnel : ecrivain - maison d'edition -
imprimerie.

il faut reflechir a une sorte d'open source pour la litterature amazigh.
( a bon preneur ... )


ceci d'un point de l'autre , un paragraphe en tamazight legué a la posterité
ferait mieux pour sa sauvegarde que n'importe quel moyen ...

c'est vrai parfois nous les imazighenes ne sont durs vis a vis de nous meme ! et bien dans ce cas ils faut qu'on s' ignore.

il ne faut garder a l'esprit qu'une chose :

on oeuvre pour une mission noble : la sauvegarde d'une langue millineare et authentiquement maghrebine ...

Ayouz noun vous et malika et tous les auteurs qui ecrivent en amazigh
Revenir en haut Aller en bas
titritasa



Messages : 83
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mer 21 Oct - 12:16

Tout d'abord, meme si Malika est un joli nom mais ce n'est pas mon nom.

Tout a fait d'accord avec toi Amekraz.

Aussi je comprend le point de vue de nos freres Zelhoud, et Ouagrar, ecrire en autres langues soit arabe, francais, ...c'est aussi merveilleux, je le nie pas, j'admire la litterature marocaine ecrite en francais, qui peut egnorer, Mohammed Kheir eddine, Mohammed sefrioui, Driss chraibi, Mustapha laabi, et d'autres géants...qui ont beuaucoup donné à la litteratue et la culture marocaine plus que l'ecriture arabphone. vehiculer ses idées , ses vertus, ses droits par toute les langues, c'est issentiel.

on a eté infliencé par ces geants poetes et romanciers francrphone, on a eté poussé par leurs ecrits a voir l'espoir dans l'avenir, a croire à un Maroc nouveau et qui marche droit.oui, il fallait un hommage à tout ces géants, ces ecrivains qui ont commencé a rever, et nous ont transmit leurs reves.

Tout cela est vrais , ecrire en francais ou anglais c'est important, et bien estimé, mais aussi il faut qu'une generation marocaine apprend a exprimer en amazigh, et utiliser la plume pour ce but, car a mon avis, meme avec l'importance de la litterature nord africaine à l'epoque romain, comme exemple: "Afer terence" l'auteur du metamorphose, personne ne lui admit son identité amazigh, meme en ecrivant sur une mentalité berbére, les articles parle d'une ecriture latine, ou romain, n'etait ce pas l'auteur berbére Afer terence qui a dit: je suis homme rien de ce qui est humain ne m'est etranger?...alors faites un apercu dans l'inclocopedie pour lire son origine, vous allez trouver ecrit, un proverbe latin.

Et j'insiste que c'est tellemnt important d'ecrire en autres langues, c'est aussi un privelege purement marocain, mais a condition que ca ne minimise pas la langue amazigh, car c'etait bien le cas pendant des siecles.

www.tamghart.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Mer 21 Oct - 22:25

Azul gwma Amekraz
Azul ultma Khadija

Tamazight gta ils n tutlayt lli nessumm gh tibbit n matengh ur rad gis nfel ur rad iss nger nasi tutlyat n wiyyad iga darengh addur ad nili gh uswir yattuyen igan win w arraw n tamazight ad fellas nemmagh s ul d iman d kra mi nezdar ad fellas nefru atig n taderfiyt negh necc fellas azizne n takat ad sett nsawal gh tigumma negh ad sett nemmal i tazzanin negh nesti sers assaghen i tarwa nara sers...

Mad righ ad nnigh gh ukeccum ann inu igat ghikad: Hann igh ar ttaragh s tutlayt tafransist is ar ka sers zzeruyegh tamagit inu tamazight i ugemmad i ufgan arumiy urd is yi tessusm tutlayt nes negh izd is tuf tamazight;uhu!
Mad righ adt nnigh ar ttaragh s snat tutlayin tin immi ,tinu,tin umadan inu,tin urin lli zzigiznin neginin gh ul inu d tin yiwwad afadd ad asen sselkemgh tamagit inu!

Gwmatun Zalhoud :fleur:
Revenir en haut Aller en bas
Tanirt
Admin
Admin


Messages : 737
Date d'inscription : 16/05/2008
Localisation : France

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Jeu 22 Oct - 5:12

Azul Khadija, azul à tous!

Il ne s'agit pas à mon humble avis d'une facilité ou d'une difficulté à écrire en tamazight, parfois même en ayant tout le potentiel linguistique la concernant en main, une pensée peut nous traverser l'esprit dans une langue, et notre plume la traduit et transcrit dans une autre, sans pouvoir y faire quelque chose! Acceptons cette chance que nous avons nous, en tant qu'amazigh, de posséder cette extraordinaire gymnastique linguistique qui nous permet de passer aisément d'une langue à une autre, et que l'on ne retrouve même pas dans un grand pays comme la France!!
Le chauvinisme linguistique n'a jamais fait de bien à une langue, et le français en est l'exemple, quand on sait que beaucoup de français boudent les langues étrangères, ont du mal avec tout bilinguisme, notamment les jeunes, ce qui est le résultat d'une aberration de l'Education Nationale qui ne mettait aux programmes l'apprentissage des langues étarngères qu'au collège!!!!! Il y a eu une amélioration à ce niveau là, mais concernant l'attitude "négative" vis-à-vis de tout ce qui ne "parle pas français", il y a encore du boulot!
Et justement, cette "exclusivité" donnée à la langue française ne l'a pas enrichie pour autant, une constatation amère: le niveau de la langue de Molière ne fait que de se dégrader sur ces trois dernières générations! cherchez l'erreur!

Ecrivez en tamazight tant que vous le pouvez! C'est la seule manière de lui conserver son patrimoine, pour faire connaître notre culture aux jeunes amazighs! Ecrivez en d'autres langues en même temps si vous le voulez/ souhaitez, cette ouverture sur le monde lui est nécessaire pour faire connaître notre culture aux autres, pour qu'elle ne s'étiole pas petit à petit dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
http://art-amazigh.discutforum.com
titritasa



Messages : 83
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Jeu 22 Oct - 14:22

Azul Tanirt

effectivement , je suis d'accord avec cette equilibre, d'ailleurs c'etait toujours mon avis, j'ai aussi dis que c'est un privelege puremnt marocain cette capacité d'ecrire en differente langues, comme A dit gwmatnekh Zelhoud.

Moi j'aime la langue francaise, et je lis en francais plus que autre langues, et grace a elle j'ai connu les differente cultures du monde, et meme ma culture amazigh, m'a venu par cette langue francaise, bien sur que je l'admire tellement voir :
http://www.tamghart.com/non-classe/je-dois-a-la-poesie-francaise-178

il ne s'agit pas d'une facilité ou defficulté, certes, mais j'ai eu cette idée comme reponse a ma propre experience, autrefois, j'ai cru que c'est defficile d'ecrire en amazigh, et je suis certaine que des amazigh qui ont ce talon d'ecriture, vont le penser aussi, c'est une sorte d'encourager ces jeunes talents d'essayer a ecrire en berbére.sans que ca veut dire de perdre ce privelege d'ecrire en autres langues.cette amour d'y ecrire, car quand on aime une langue on y creer evidement.

par exemple, l'ecrivain marocain, Taher ben jelloun, a dit sa reponse a cet question, :"pourquoi vous n'avez pas ecrit en arabe", la reponse: " j'aime la langue arabe, je l'admire au point que je crains de ne lui donner pas ce qu'elle meritte".
cette crainte est comprise, on aime sa langue qu'on a peur d'y mal creer.
c'est justifié, d'un auteur qui n'est pas doué en arabe.

mais la langue amazigh et surtout dans ce temps, a besoin plus que jamais à nos creeations, en parallele à la creations en autres langues.je ne dis pas le contraire.

Zelhoud: Hann igh ar ttaragh s tutlayt tafransist is ar ka sers zzeruyegh tamagit inu tamazight i ugemmad i ufgan arumiy urd is yi tessusm tutlayt nes negh izd is tuf tamazight;uhu!
tu en ai sur, Razz car en te lisant, j'apercevoie clairement que tu es fou amoureux de la langue de moliére, personne ne pourra y creer sans cette amour, qui est aussi le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Lun 26 Oct - 23:22

titritasa a écrit:
Azul Tanirt

effectivement , je suis d'accord avec cette equilibre, d'ailleurs c'etait toujours mon avis, j'ai aussi dis que c'est un privelege puremnt marocain cette capacité d'ecrire en differente langues, comme A dit gwmatnekh Zelhoud.

Moi j'aime la langue francaise, et je lis en francais plus que autre langues, et grace a elle j'ai connu les differente cultures du monde, et meme ma culture amazigh, m'a venu par cette langue francaise, bien sur que je l'admire tellement voir :
http://www.tamghart.com/non-classe/je-dois-a-la-poesie-francaise-178

il ne s'agit pas d'une facilité ou defficulté, certes, mais j'ai eu cette idée comme reponse a ma propre experience, autrefois, j'ai cru que c'est defficile d'ecrire en amazigh, et je suis certaine que des amazigh qui ont ce talon d'ecriture, vont le penser aussi, c'est une sorte d'encourager ces jeunes talents d'essayer a ecrire en berbére.sans que ca veut dire de perdre ce privelege d'ecrire en autres langues.cette amour d'y ecrire, car quand on aime une langue on y creer evidement.

par exemple, l'ecrivain marocain, Taher ben jelloun, a dit sa reponse a cet question, :"pourquoi vous n'avez pas ecrit en arabe", la reponse: " j'aime la langue arabe, je l'admire au point que je crains de ne lui donner pas ce qu'elle meritte".
cette crainte est comprise, on aime sa langue qu'on a peur d'y mal creer.
c'est justifié, d'un auteur qui n'est pas doué en arabe.

mais la langue amazigh et surtout dans ce temps, a besoin plus que jamais à nos creeations, en parallele à la creations en autres langues.je ne dis pas le contraire.

Zelhoud: Hann igh ar ttaragh s tutlayt tafransist is ar ka sers zzeruyegh tamagit inu tamazight i ugemmad i ufgan arumiy urd is yi tessusm tutlayt nes negh izd is tuf tamazight;uhu!
tu en ai sur, Razz car en te lisant, j'apercevoie clairement que tu es fou amoureux de la langue de moliére, personne ne pourra y creer sans cette amour, qui est aussi le mien.



Azul Khadija

Amoureux oui,je le suis;mais pas jusqu'à la vénération!
Ce n'est pas que tu me vois chérir le français;c'est plutôt que tu me vois écrire tout simplement avec une certaine aisance et un style singulier.
Tamazaight demeure ma langue préférée!
J'aime les langues en général,je peux très bien m'exprimer en anglais aussi;mais de peur de ne pas être au niveau des attentes du lectorat et de peur aussi de commettre des erreurs horribles et des maladresses d'expression inouïes,je préfère me limiter à la langue dans laquelle je me sens à l'aise au lieu de me couvrir de honte,comme à l'ombre d'un arganier
parole de casanier
Va je t'adore!
Amitiés
farid cyclops
Revenir en haut Aller en bas
titritasa



Messages : 83
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Jeu 29 Oct - 18:23

Azul tout le monde

Oui, je te comprend tres bien, quand on sente cette force dans une langue, on s'y exprime parfois mieux que ceux qui y sont originaire, en francais bien sur tu es bien doué et tellement harmonieux comme un poisson dans la mér study

Alors, a tout ceux et celles qui expriment bien en francais, je leur souhaite une bonne chance dans la litterature marocaine à l'expression francaise, au moins les francais ne lui voleront pas son identité marocain.

www.tamghart.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est facile d'ecrire en amazigh   Aujourd'hui à 22:20

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est facile d'ecrire en amazigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonnet d'amour
» LE BOOMERANG DE "LINGALA FACILE"..ZAC?
» comment ecrire?
» Ouverture facile
» Ecrire sur un Gif animé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art amazigh :: Culture et Patrimoine Amazigh :: Discussion générale-
Sauter vers: