art amazigh


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poème des cénacles en ab irato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Poème des cénacles en ab irato   Mar 23 Fév - 0:03

Poème des cénacles en ab irato


Ton abraxas à mots abscons
O bourgade aridissime de Tadmut
J’ose faire un banal acatalectique
Ton chemin n’est qu’accul
Ton malaise est sans acope
Ces accossoldahors ont fait ton cénotaphe
Avec tant d’accréantements
Ils veulent adirer ton cavalquet
O Tadmut à affliquets sans argent
Et cacemphate sans rimes
Tes ahans sont peine perdue
O belle amarante de ma bourgade
O l’andin d’orge qui n’est plus
Qu’on ne biloque plus
O amandiers aphylles de févriers
Ils t’enjolivent le temps d’un festin
Et moi, avec un caveçon posthume

Touf le 22/02/10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poème des cénacles en ab irato   Mar 23 Fév - 22:30

Toufitri-Tafraout a écrit:
Poème des cénacles en ab irato


Ton abraxas à mots abscons
O bourgade aridissime de Tadmut
J’ose faire un banal acatalectique
Ton chemin n’est qu’accul
Ton malaise est sans acope
Ces accossoldahors ont fait ton cénotaphe
Avec tant d’accréantements
Ils veulent adirer ton cavalquet
O Tadmut à affliquets sans argent
Et cacemphate sans rimes
Tes ahans sont peine perdue
O belle amarante de ma bourgade
O l’andin d’orge qui n’est plus
Qu’on ne biloque plus
O amandiers aphylles de févriers
Ils t’enjolivent le temps d’un festin
Et moi, avec un caveçon posthume

Touf le 22/02/10

Azul Toufitri
Mène ta guerre légitime contre l'abâtardissement et toute forme d'exaction et di'njustice
Mène voire seule ta barque,frèle embarcation contre les vagues déferlantes des océans
Mène ton amour et nourris-le d'un rameau d'arganier,d'un chaos granitique,d'un pan de tamlhaft,d'une poingée de jujubes,d'un youyou de femme!
Je t'admire
Un poème difficile d'accès,escarpé comme les pitons de l'Atlas,abrupt mais familier et accueillant pour ses filles(telle touf) et ses fils.
merci pour ce très beau poème
Amitiés
Farid tajdigt merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Poème des cénacles en ab irato
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le penseur de Rodin, un Poème
» Un poème...
» Poème sur le primtemps
» Petit Louveteau (Poème de Masirène, toile de Shérazade)
» Poème d'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
art amazigh :: Culture et Patrimoine Amazigh :: Poésie-
Sauter vers: